Green, la prouesse verte !

Etienne Green le jour de sa prolongation de contrat le 24 août 2021

Alors que la formation de Saint-Etienne est une des meilleures en France qui a notamment vu éclore des Bafetimbi Gomis, Loic Perrin, Jean-Michel-Larqué ou encore Gregory Coupet, un nouveau "bijou" vient d'en sortir. Natif du nord-est de Londres mais dont la maman est française, Etienne Green a connu récemment sa première apparition en Ligue 1 avec son club de cœur. En 2009, il rejoint l'ASSE où il y fait toute sa formation et y signe son premier contrat professionnel. Ce jeune gardien était en fait lié avec le club stéphanois depuis son plus jeune âge. En effet, son prénom a été donné en référence à la préfecture de la Loire, et au club dont la couleur est la même que celle de son nom de famille. Tout était donc réuni pour qu'il connaisse de fabuleux débuts chez les Verts.


Dans l'histoire de la Ligue 1, il est peut-être le joueur avec le nom qui s'accorde le mieux avec son club. Étienne Green est le joueur qui a connu une des meilleures ascension durant la saison 2020-21. Alors qu'il signe son premier contrat professionnel avec l'Asse en juin 2020, il commence la saison avec la réserve, en National 3. Étant le second gardien de l'équipe, il ne joue qu'un seul match avant que la saison ne soit soudainement interrompu par le COVID-19 qui va plonger la France dans une crise sanitaire sans précédent. Alors qu'il était parti pour une nouvelle saison en National 3 avec la réserve, la date du 4 avril 2021 va faire basculer sa carrière professionnelle. Saint-Etienne déplorait les blessures de ses 2 gardiens en la personne de Jessy Moulin et Stefan Bajic, c'est donc le troisième gardien dans la hierarchie qui a gardé la cage des Verts contre le Nîmes Olympique. Alors que le match était très important pour le maintien dans l'élite, Etienne Green a réalisé un très bon match avec en résumé, 1 penalty arrêté, un clean sheet ( aucun but encaissé ) et une victoire 2-0. Depuis, tout s'est accéléré et il a même fini la saison comme gardien titulaire de Saint-Etienne.De plus il a grandement participé au maintien de son équipe finissant 11ème de notre championnat. Il aura donc joué au total 8 matchs, réalisé 3 clean sheet et fut élu 4 fois homme du match. Pour couronner le tout, il sera appelé quelques semaines plus tard par Sylvain Ripoll, l'entraîneur des espoirs de l'Équipe de France, pour jouer l'Euro afin de pallier l'absence d'Alban Lafont, obligé de rester en club pour disputer un barrage de maintien. Avec un baptême de feu et des premiers matchs en professionnel ,exceptionnels, Etienne Green vient de taper très fort pour ses débuts en Ligue 1 et assure à l'ASSE, son club de cœur, un gardien de qualité pendant de longues années. On souhaite donc le même destin et la même carrière à Etienne Green que ses prédécesseurs comme Grégory Coupet, Ivan Curkovic ou encore Stéphane Ruffier qui ont fait les beaux jours de l'ASSE.

Rédigé par Soane Deltour