Dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 décembre, Robert Lewandowski a été élu "Meilleur joueur de l'année 2020" par la FIFA. Le buteur international polonais n'a jamais remporté le Ballon d'Or qui n'a pas eu lieu cette année à cause du COVID-19.

Pourtant, le polonais aurait été un très sérieux candidat pour la victoire finale au vue de la saison qu'il vient de conclure. En effet, que se soit sur le plan collectif ou individuel, l'année 2020 aura été une très belle réussite pour lui. Tout d'abord, avec son équipe du Bayern Munich, il a remporté la Bundesliga, la coupe d'Allemagne, la Ligue des Champions, la Supercoupe d'Europe puis la Supercoupe d'Allemagne. Concluant la plupart des actions offensives, ses statistiques individuelles sont tout aussi impressionnantes. Il fini la saison en étant le meilleur buteur de la Bundesliga ( 34 buts), le meilleur buteur de la coupe d'Allemagne ( 6 buts),meilleur buteur de la Ligue des Champions ( 15 buts), meilleur joueur UEFA et donc plus récemment meilleur joueur FIFA.

Buteur en série et travailleur hors pair , Lewandowski a enfin surpassé ses limites et à pris une autre dimension cette année. Car si il a du attendre ses 32 ans pour recevoir ce trophée, c'est sans doute à cause de sa présence pas assez importante lors des grandes occasions. Sans véritable concurrence sur le plan national ( cinq fois meilleur buteur de la Bundesliga durant ces 7 dernières années ) et souvent brillant lors des phases de poule de Ligue des Champions, il a mis du temps à devenir décisif dans les grands matchs. Effectivement, depuis son quadruplé historique en demi-finale contre le Réal de Madrid avec le Borussia Dortmund, il n'a presque ou jamais été décisif lors des matchs couperets. Souvent mal perçu aux yeux du monde en n'exploitant pas entièrement son talent notamment lors des confrontations européennes et étant vexé par cette situation ( comme lorsqu'il a fini 16ème du Ballon d'Or 2016 en exprimant sa frustration sur les réseaux sociaux ), le polonais s'est donné les moyens de réussir. Tout d'abord, lors de la double confrontation en 8ème de finale de Ligue des Champions contre Chelsea ( 3-0, 4-1), il marqua 3 trois buts et délivra 4 passes décisives. Il participera également à l'humiliation faite au Barca ( 8-2) en marquant et faisant marquer avant de faire de même contre Lyon en demi-finale en marquant le troisième but celant la victoire de son équipe ( 3-0). Le fait d'avoir remporté toutes les coupes possibles avec le Bayern a évidement aidé le buteur à remporter cette récompense. Il lui reste plus qu'à remporter la Coupe du Monde des clubs avec le Bayern pour signer un historique Grand Chelem.

En attendant, Lothar Matthaus, milieu allemand légendaire et historique du club bavarois, a dit tout haut ce que de nombreuses personnes pensent : " Robert est le joueur le plus complet du football moderne. Il est capable de décrocher pour participer au jeu, très fort dos au but, très bon jeux de tête et capable de défendre si il le faut. Il est bien plus qu'un finisseur."

Rédigé par Soane Deltour